La face obscure de la médecine. #PrivésDeMG

par drlebagage

2070 : la France, suite à de multiples choix désastreux en matière de Santé Publique et de formation de ses futurs médecins, se retrouve privée de médecine générale. Les survivants tentent coûte que coûte d’organiser la résistance dans ce monde sanitaire post-apocalyptique.

Mme  Sarimol Eutarion, âgée de maintenant 80 ans est fatiguée. Elle essaie tant bien que mal de trouver de l’aide. Sa fille lui a conseillé d’aller voir un cardiologue. » A ton âge c’est sûrement le coeur ». Ayant eu le bon goût de ne pas décéder durant les 6 mois d’attente elle rencontre enfin le spécialiste. La scintigraphie myocardique couplée à l’épreuve d’effort (traction d’un cabas à roulettes en forte pente) est rassurante. La troponine et le BNP aussi. Après une coronarographie de contrôle et un holter tensionnel elle sort avec 2 hypertenseurs et un hypocholestérolemiant. Sa fille est rassurée mais Mme M est toujours fatiguée et même plus qu’avant. La voisine, elle pense que c’est les nerfs. Faut dire qu’elle est encore à 5 ans de la retraite et son chef est une vraie peau de vache.
Le psychiatre n’a que 3 mois de délais de rendez-vous. Une chance. Sarimol s’enfonce exténuée dans le fauteuil du réducteur de têtes. Sans surprise il la trouve déprimée. Après une IRM cérébrale rassurante il lui prescrit un antidépresseur et un anxiolytique. Il lui fait également un arrêt de travail de 15 jours le temps que le traitement agisse. Il la reverra dans 1 mois. Deux semaines plus tard Sarimol doit reprendre le travail. Elle est littéralement épuisée et a parfois des étourdissements. Ne souhaitant plus se fier à n’importe qui, elle se rend sur Doctissimo2.0 . Les internautes lui conseillent unanimement d’aller voir un neurologue, un cancérologue et un ostéopathe.

Sarimol arrivera-t-elle à se sortir vivante de tous ces « bons » soins?
L’un d’entre eux s’apercevra-t-il qu’elle habite au 5 ème sans ascenseur?

À vous d’écrire la suite…

Cette histoire est une fiction. Bien sûr. Mais le danger est bien réel d’être un jour #PrivésDeMG. Le Ministère nous a sorti de son chapeau le PJMTLG  (2) euh non pardon le PTMG qui ne répond pas vraiment aux questions posées. Nous attendons mieux et nous comptons le faire savoir.
Vous trouverez d’autres points de vue sur ce sujet brûlant : , , et même . Et encore et voilà. Mais aussi , et .
(1)

(1) Si vous arrivez à lire ceci sans chanter Brave Margot dans votre tête je vous dis bravo.

(2)  : un nom qui conviendrait parfaitement tant ce projet partage de caractéristiques étonnantes avec les petits pains à la saucisse du fameux  Planteur-Je-Me-Tranche-La Gorge : un marché de dupe au fumet attractif mais dont la provenance est plus que douteuse et qui fait rapidement regretter de l’avoir ingéré.

Advertisements